La Tour Magdala, emblème du mystère de Rennes le Château.
Construite au début du XXème siècle à l’initiative de l’abbé Béranger Saunière, en l’honneur de Marie-Madeleine.

Marie Madeleine représente une « porte » sur le chemin de la quête du Graal. Cette porte se matérialise physiquement à Rennes le Château dont l’histoire contient bien sûr la clé. Une clé qui se révèle au chercheur sincère. Attention, car sous le bénitier de l’église du village se trouve le démon Asmodée: gardien du temple de Salomon… annonçant que la quête sera périlleuse… Mais à coeur vaillant rien d’impossible!

Aurélie Pech d’Arcadie

www.rosedarcadie.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s